Mobilisation contre la loi asile immigration de Darmanin
Article mis en ligne le 23 janvier 2024
dernière modification le 22 janvier 2024

La loi asile immigration a été votée à l’Assemblée nationale le 19 décembre. Elle aura des conséquences graves pour les populations étrangères en France : durcissement des conditions d’accès au territoire national, limitation du droit à vivre en famille, de la capacité à se soigner et réduction drastique des droits sociaux, plus d’enfermement et de droits bafoués...

Gérald Darmanin et Elisabeth Borne, eux, se sont félicités que le texte ait été adopté, soit disant sans les voix du RN, pourtant 88 députés RN ont voté pour.

Le 25 janvier 2024, le Conseil Constitutionnel doit rendre sa décision sur la conformité de la loi immigration à la Constitution.

Dimanche 14 janvier 2024, une première manifestation a eu lieu dans les rues de Rouen, pour dénoncer cette loi indigne. 250 à 600 personnes ont défilé scandant "des papiers pour tous !"

Dimanche 21 janvier 2024, le collectif des sans-papiers 76, l’ASTI Petit-Quevilly, les A.M.i.E.S, ATTAC Rouen, l’Association des parents sénégalais de Petit-Quevilly, le collectif antiraciste ASTI Elbeuf, le Droit au Logement, le Groupe d’Action Féministe Rouen, l’Haro Antifasciste Rouen, Solidaires 76, le Nouveau Parti Anticapitaliste Rouen-Agglo, la Gauche Écosocialiste ont appelé à manifester à nouveau à l’échelon local, et partout sur le territoire, pour empêcher que la loi, dite loi Darmanin, soit promulguée.

Plusieurs appels ont circulé pour ce 21.01.2024, dont celui lancé nationalement par plus de 200 personnalités et organisations, sous l’intitulé d’une marche citoyenne, et repris localement par l’Action catholique des milieux indépendants, Amnesty international Mont Saint Aignan et Rouen, CFDT Rouen Elbeuf, CGT Unions locales Rouen Elbeul, Ensemble Rouen, Fondation Copernic, FSU, LDH, missions ouvrières, Pastorale des migrants, les États Généraux des migrations, PCF Rouen, PS Rouen, UNEF.

Ces appels ont été entendus

par au minimum 1 500 manifestants et manifestantes.

Lire aussi l’article de ATTAC France :
https://france.attac.org/se-mobiliser/contre-la-repression-et-le-racisme-pour-les-libertes-publiques/article/14-janvier-premiere-etape-de-mobilisation-pour-l-abrogation-de-la-loi-darmanin